Dernière mise à jour le .

Récit de la multiplication des pains

Paulette Souchon
Luc Champagne
Avril 2020
Ce récit de la multiplication des pains est relaté dans les 4 Évangiles, c'est dire l'importance de cet événement dans la vie des disciples et de la réalité donnée à certaines phrases des Écritures :
« Vos pères ont mangé la manne au désert et ils sont morts. » « Prenez et mangez ceci est mon corps. » « J'ai eu faim et vous m'avez donné à manger. » « Celui qui mange ma chair a la vie éternelle. » Jean inscrit donc le croyant, lecteur de Jean, dans l'histoire de l'humanité qui doit se nourrir. Mais nourriture qui, de matérielle, appelle la nourriture du cœur, celle qui ouvre une espérance, qui ouvre l'avenir, qui ouvre à la fraternité.
Oui probablement qu'il faut alors suivre Jésus dans le pas de côté qu'il fait ici. D'ailleurs c'est dit au verset 1 : « Jésus passa de l'autre côté. » Le texte nous montre ce déplacement, du minuscule nombre de pains et de poissons, il fait multitude.
Jésus, par ce geste de donner à manger aux affamés, nous invite à une double démarche, un pas de côté. En donnant à manger ce pain qui se savoure, il nous appelle à nous ouvrir à plus large que notre faim du corps.
Ici nous entrons dans l’actualité de notre histoire, dans le temps que nous vivons en ces mois d'épreuve. Donner du pain, du vêtement, un toit, une compagnie à celles et ceux qui sont atteints dans leur vie humaine. Notre geste alors est partage et fraternité.

Pingbacks

Les pingbacks sont fermés.

Commentaires

Les commentaires sont fermés.