Dernière mise à jour le .

Premières communion des CM2

SAMEDI 25 et DIMANCHE 26 MAI 2019 – SAINT-MAURICE

Premières communions des CM2

J’ai lu vos lettres 2 fois.
La deuxième fois : j’ai prié pour vous ; j’ai dit vos prénoms à Dieu et je lui ai dit :
« tu sais : Jésus est vraiment dans leur cœur ».
Mais ça, Dieu le savait avant moi.
• Je vais vous dire 2 choses sur Jésus :
1. Mercredi après-midi, je vous ai dit une chose sur Jésus : juste avant son dernier repas avec ses disciples – c’est devenu la messe –, Jésus leur a dit :
« J’ai tellement désiré prendre ce repas avec vous » (Luc 22,15).
Vous comprenez ?
Le premier qui désire communier avec vous et avec nous, c’est Jésus.
2. Aujourd’hui, Jésus vous dit une chose très importante :
« N’aie pas peur du regard des autres. Je te le dis : tu es ai-mable » ; aimable : ça ne veut pas dire « être poli ». Aimable : on a envie de t’aimer parce que c’est toi ; tu es unique ; si tu n’existais pas… tu nous manquerais tellement.
Tu es aimable : Dieu t’aime, et nous t’aimons.
• Je peux vous poser une question ?
Vous allez repartir avec vos lanternes. Qu’allez-vous en faire ?
Vous savez :
pour créer un lien fort avec quelqu’un, il ne suffit pas de parler de lui ; il faut parler avec lui ; il faut lui parler ; c’est ça, la prière.
Alors : mettez votre lanterne dans votre chambre ; allumez-la ; et parlez à Jésus.
Lui parler de quoi ?
De vous… votre vie… ce qui ne va pas bien en vous ; ce qui vous rend heureux ; votre famille, vos copains – copines ; votre foi ; et même vos « mauvaises humeurs » comme Jonas ; votre colère.
Sûr : Jésus écoute.
• Je vous propose maintenant de faire un geste : vous les enfants et vous aussi les jeunes et les adultes, même si vous ne communiez pas.
Ouvrez vos mains là, devant vous, et regardez-les en silence.
Dieu vous dit (Isaïe) :
« Quoi qu’il t’arrive, moi je ne t’oublierai jamais. J’ai écrit, gravé pour toujours ton prénom dans mes mains. »
Et moi, je vous dis :
« Tu vas recevoir le corps du Christ dans tes mains ; le nom de Jésus est gravé pour toujours dans tes mains. »
Si vous ne croyez pas en Dieu : pensez aux prénoms des personnes qui comptent beaucoup pour vous.
Pour l’offertoire :
Il paraît que Jésus n’aimait pas beaucoup les soustractions et les divisions. Il préférait les multiplications.
Il a multiplié les 5 pains et les 2 poissons.
Il multiplie en nous par 10, 100, 1000… l’Amour, le pardon, la joie de partager avec les autres…
Alors : nous sommes comme le jeune garçon de l’évangile qui apporte ses 5 pains et ses 2 poissons : nous apportons toute notre vie à Jésus ; il bénit ce que nous lui offrons.
••••••••
Après la communion
• Un mot pour les jeunes et les adultes ; notamment pour les jeunes qui ont fait leur première communion il y a 2 ans, 4, 6 ans, etc…
Je pense que certains d’entre vous ne croient pas en Dieu ou ne croient plus en Dieu ou se posent beaucoup de questions ou sont indifférents.
Un écrivain, Jean d’Ormesson a écrit :
« Je ne dis pas que Dieu existe ;
et je ne dis pas que Dieu n’existe pas.
Je n’en sais rien.
Personne ne peut prouver l’un ou l’autre.
Mais, il y a quelqu’un qui a laissé une trace lumineuse et éternelle dans notre histoire et notre esprit : c’est Jésus. »
Vous… quelle trace « lumineuse » le Christ a peut-être laissée en vous ?
• Vous les parents, grands-parents, parrains et marraines :
Vous aimez vos enfants, petits-enfants, filleuls… Ils ont besoin de vous, de votre amour, de votre confiance et de votre soutien.
Encore plus grand ils auront 14-16-18 ans…
Ils ont besoin que vous soyez pour eux des adultes solides et vrais ; avec des valeurs humaines fortes.
Et si vous êtes chrétiens, ils ont besoin de sentir que votre foi n’est pas qu’un souvenir d’enfance ; mais que ça compte pour vous, aujourd’hui.

P. Yves Longin, curé

Pingbacks

Les pingbacks sont fermés.

Commentaires

Les commentaires sont fermés.