Dernière mise à jour le .

Évangile Marc 12, 28b-34

« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu … et tu aimeras ton prochain comme toi-même ».
C’est quoi … aimer ?
Je me suis un peu inspiré d’un théologien lyonnais, Xavier Lacroix, laïc, marié.
Il dit qu’il peut y avoir 4 degrés dans l’amour :
LE PLAISIR – L’ÉMOTION – LE SENTIMENT – LA VOLONTÉ

• Le PLAISIR
C’est se sentir bien avec quelqu’un. C’est important.
Mais : on peut avoir du plaisir d’être avec quelqu’un, sans le connaître vraiment et s’intéresser à sa vie.
Être bien ensemble ne veut pas dire qu’on s’aime ou qu’on est amis.

• L’ÉMOTION
Si notre cœur n’est pas dur comme une pierre, on est ému, parfois jusqu’aux entrailles comme Jésus, par la souffrance ou la mort d’une personne, par des tragédies endurées par des gens comme les inondations ou l’immigration forcée.
L’émotion c’est être sensible aux épreuves des autres.
Mais sauf si elles nous concernent directement, ça n’ira pas plus loin. L’émotion est souvent passagère.
Et puis, on se sent souvent impuissants.
Mais chacun peut agir avec ses dons et ses capacités.

L’émotion.
C’est aussi des moments de joie avec d’autres, la communion avec eux, comme dans certaines célébrations.

• LES SENTIMENTS
Aimer quelqu’un, c’est l’aimer tel qu’il est.
« Je t’aime tel que tu es ». (Prière de Mère Térésa).
Pour Jean Vanier, qui a vécu des dizaines d’années en communauté avec des personnes ayant un handicap mental, « Aimer l’autre, c’est lui révéler, lui faire découvrir sa valeur et sa beauté intérieure ».

En jouant avec les mots, Xavier Lacroix dit que l’amour et l’amitié nous font passer de la jouissance (le plaisir) à la réjouissance.
Se réjouir…
Se réjouir de l’autre, ce qu’il est, unique.
Se réjouir de tout ce que l’on s’apporte l’un à l’autre.
Se dire « MERCI », jusqu’à rendre grâce à Dieu en priant.

Mais : les sentiments ne sont pas permanents 7 jours sur 7

• Pour construire et vivre dans la durée des relations d’amour d’amitiés vraies, il y faut de LA VOLONTÉ.
il faut le vouloir et en prendre les moyens.
Y mettre, comme dit Jésus, « tout notre cœur, toute notre âme, notre esprit et notre force ».
Par exemple :
 Prendre soin de nos parents ou grands parents ou des proches, âgés, malades …
 Rencontrer des personnes marquées par des pauvretés, précarités.
 Être fidèle en amitié.

« Que votre amour - charité - se donne de la peine ».
Dit St Paul (1 Thess 1,3)
Mais au cœur de notre amour,
Il y a un Autre Amour, plus grand que nous :
Il y a Dieu.
« Parmi les dons de Dieu – dit encore St Paul – rechercher ce qu’il y a de meilleur (…)
S’il me manque l’amour, je ne suis rien (…)
L’amour supporte tout, fait confiance en tout, espère tout. L’Amour ne passera jamais ». 1 Cor 12, 31 – 13, 7.8

Pingbacks

Les pingbacks sont fermés.

Commentaires

Les commentaires sont fermés.