Dernière mise à jour le .

« Celui qui n’accueille pas le royaume de Dieu à la manière d’un enfant n’y entrera pas. » (Mc 10, 15)

Cette semaine, tous les enfants de tous nos groupes de caté ont eu à réfléchir sur cette Parole de Jésus.
Que veut donc dire Jésus ?
Pourquoi donne-t-il les enfants en exemple ?
Qu’ont-ils, nos enfants, que nous n’avons pas, ou que nous n’avons plus, nous les adultes ?
Eh bien, voici ce que les enfants nous ont dit :
• Un enfant, c'est "petit" par sa taille, son poids, ses forces, ses connaissances.
• Parce qu’il est petit, l’enfant dépend des autres pour tout, il a besoin qu’on prenne soin de lui, il demande du temps, de l’attention, de la patience ; il a besoin de protection… il est fragile, il ne peut pas vivre seul…
• Parce qu’il doit compter sur les adultes, l’enfant fait confiance. Il sait qu'il peut s'appuyer sur ses parents pour grandir... Il sait qu’ils vont se préoccuper de ce qu'il va manger, de la chaleur de la maison, des vêtements qu’il va porter... Il sait que ses parents vont le soutenir, le réconforter, lui montrer le chemin,... Un enfant, ça fait confiance. Tout simplement.
• Mais aussi, un enfant s’émerveille, un enfant s’enthousiasme, un enfant sait crier de joie… Un enfant ne réfléchit pas pendant une éternité avant de parler, avant de donner. Un enfant est spontané, simple. Un enfant aime le bonheur et veut le bonheur pour ceux qu’il aime …
• Un enfant aime la paix et déteste la guerre que les « grands » ont inventée ; un enfant déteste la violence, un enfant aime la vie, l’instant présent sans forcément penser à hier ou à demain.
• Un enfant, eh bien, sait se laisser aimer tout simplement…
• Avoir une âme d’enfant, pour Jésus, c’est peut-être ça : se savoir petit, compter sur Dieu, lui faire confiance, aimer et se laisser aimer. Tout simplement.

Pingbacks

Les pingbacks sont fermés.

Commentaires

Les commentaires sont fermés.