Dernière mise à jour le .

Évangile : les disciples d’Emmaüs Luc 24, 13 – 35

Vous allez partir avec votre sac rouge.
Ce sac : c’est Jésus-Christ qui vous dit :
« Tu veux bien m’emmener avec toi »

On m’a offert le même sac.
Quand je vais visiter des personnes malades ou très âgées, j’ai toujours un sac avec 2 choses dedans.
1. Cette Bible
Avec la personne que je visite, on écoute d’abord des paroles de Jésus, comme les disciples d’Emmaüs.
Vous les enfants, s’il vous plait :
N’oubliez pas la parole de Jésus que vous avez choisie et accrochée sur votre sac.
Gravez-la dans votre cœur.
Vous pourrez ajouter d’autres paroles de Jésus en lui disant :
« S’il te plait, toi … tu restes avec moi »
Moi aussi, j’ai accroché une parole de Jésus :
« Je suis venu chercher et sauver ceux qui sont perdus » Luc 19, 10
Vous, les jeunes et les adultes, y a-t-il une parole ou un geste de Jésus qui vous a marqué un jour ?

2. Cette boîte : qu’on appelle une « custode ».
Dedans, il y a des hosties que j’ai bénies, consacrées à la messe pour communier avec les personnes malades, comme les disciples d’Emmaüs.
Vous, les enfants :
Dites-nous les 3 mots que les disciples d’Emmaüs ont dit à Jésus avant qu’il bénisse et partage le pain ; elles sont dans une bulle sur votre sac :
« RESTE AVEC NOUS »
Quand on dit à quelqu’un : « Reste avec moi »,
C’est qu’on se sent bien avec lui.
On n’a pas envie de le quitter.
On a besoin de lui, sa présence, son amour, son amitié, son aide, ses conseils.
Si vous dites à Jésus : « reste avec moi »,
Il vous dira :
« Promis, je reste avec toi ; et toi, s’il te plait reste avec moi »

3. Il y a 3 choses dans le sac :
Une photo : celle du groupe de tous les enfants qui font leur 1ère communion ce week-end.
C’est un super souvenir pour moi.
Mais cette photo qu’on va vous donner, vous rappelle que communier, c’est aussi être ensemble, uni avec les autres ; et la communion continue après chaque messe : vivre avec les autres, le partage, le pardon, l’amitié, etc. ….

Maintenant, on reste quelques secondes dans un silence total avant de faire un geste.
Vous, les enfants, et tous ceux qui le veulent,
Ouvrez vos mains, là, devant vous et regardez-les en silence, en priant.
Vos mains vont recevoir le corps du Christ.
Regardez-les en pensant à Jésus qui vous dit :
« Ton prénom est inscrit pour toujours dans la main de Dieu, et personne ne pourra jamais l’effacer »
Ta main va recevoir le corps du Christ ; le nom de Dieu est inscrit pour toujours dans ta main.

Pingbacks

Les pingbacks sont fermés.

Commentaires

Les commentaires sont fermés.