Dernière mise à jour le .

Jn (17, 11b – 19)

L’uniformité c’est quand tout est pareil à Tout. L’uniformité c’est la lassitude. C’est prendre un Bulldozer et tout aplanir, absolument tout aplanir : alors nous avons une uniformité parfaite. Finalement c’est ce qui est toujours pareil. L’uniformité c’est quelque chose de monotone (la route des Landes)

Aujourd’hui Jésus prie non pas pour que nous soyons tous uniformes, tous pareils, mais il prie, c’est-à-dire qu’il s’adresse à son Père … Jésus prie pour que nous soyons unis dans la reconnaissance des autres et du Père. Jésus prie pour que nous soyons un, pour notre unité, non pas pour écraser les autres, les asservir à ma pensée, à ma manière de vivre, mais Jésus prie pour que nous soyons un, unis , que nous vivions dans l’unité et que nous mettions toutes nos richesses, toutes nos qualités, tous nos dons, obligatoirement différents des autres, que nous mettions tout au service d’une communauté, au service d’un projet commun, au service de l’Amour en définitive. J’aime bien les mots de l’Évangile. Je répète encore une fois : Jésus prie, ce n’est pas une élucubration intellectuelle qu’il nous partage, mais il prie son Père, ce n’est pas neutre : il ne se promeut pas lui-même : général, généralissime, mais il nous fait grandir par sa prière et que nous construisions comme lui l’unité entre nous. Voilà : Jésus prie pour que nous soyons un comme Dieu est un, comme l’unité d’amour est en Dieu. C’est important de savoir que jésus prie pour notre unité. Un autre mot que Jésus emploie. S’ils vivent l’amour, alors ils bâtiront l’unité. Alors ils auront en eux ma Joie : ils seront comblés de Joie, de ma Joie. C’est une des conséquences positives de l’unité : communier à la Joie du Christ qui existe grâce à l’Esprit, qui existe au service de l’Amour qu’il y a entre Jésus et son Père.

Et puis un dernier mot que je souligne et qui me parait important. Il fait de la prière de Jésus, il fait partie intégrante de Dieu, il fait partie ce mot, il fait partie intégrante de l’unité. Et ce mot c’est la Vérité. Et ce mot fait partie intégrante de la prière de Jésus.
Jésus prie pour que nous bâtissions l’Unité. Il prie pour que cette unité nous donne la Joie même de Dieu. Cette joie qui unit le père, le Fils et l’Esprit. Et le dernier mot que je souligne est le mot Vérité. L’unité qui n’est pas l’impression d’un pouvoir, même déguisé, ne peut que nous donner la Joie. Alors nous vivons dans la VÉRITÉ même de Dieu. Cette Vérité qui unit le Père, le Fils et l’esprit.

C’est un peu du baratin mon bazar. Je m’en excuse. Mais reprenez tout cela à tête reposée, reprenez-les toutes les paroles que nous venons d’entendre. Reprenez ces 4 mots :
Unité, Prière, Joie, Vérité
Pensez-y cette semaine. C’est un peu le testament de Jésus. C’est le dernier dimanche avant la Pentecôte, dimanche prochain.
alors nous serons, nous sommes en Vérité en l’Esprit même du Père et du Fils. Ce n’est pas alors moi qui vit, c’est le Christ qui vit en moi, s’écriera Saint Paul. Ce n’est plus moi qui prie, c’est le Christ qui vit en moi. Ce n’est plus moi qui vis, qui vit la joie, c’est le Christ qui est heureux en moi.
Et tout cela ce n’est pas ma Vérité, amis c’est la Vérité du christ qui vit en moi,
Qui VIT en NOUS.
Quelle aventure, mon dieu quelle aventure
Unité, Joie, Vérité, Prière

Pingbacks

Les pingbacks sont fermés.

Commentaires

Les commentaires sont fermés.