Dernière mise à jour le .

Evangile Jean 12 20-33
Dimanche « Génération post 68 » 10h30 St Maurice

• Bienvenue
A la génération post 68 qui se rencontre après la messe : couples, célibataires, personnes seules, séparées, divorcées, veuves ; enfants et jeunes. Vous pouvez nous tirer en avant avec beaucoup d’espérance.
• Merci
A la génération née avant 1968 : vous êtes jeunes depuis plus longtemps que les autres ; nous avons besoin de vos valeurs et de votre foi.
• Confiance
A la nouvelle génération que le pape François appelle « génération canapé »
« Canapé ? Oui, quand vous êtes trop avachis avec votre ordinateur, votre smartphone …
Ta vie vaut bien plus que cela.
Veux-tu laisser une empreinte dans l’histoire des autres ?
Ton empreinte d’amour, d’amitié, avec tes dons ? »
Voulons-nous tous laisser notre empreinte ?
Notre vie avec l’empreinte qu’on laisse c’est l’histoire du grain de blé qui meurt dans la terre pour donner beaucoup de fruits. (Jean 12)
Le grain de blé doit mourir dans la terre :
Qui peut dire qu’il ne doit jamais faire « mourir » des choses en lui pour aimer et porter du fruit ?
Quand je prépare les funérailles d’une personne de 80 ans, par exemple, avec ses enfants et petits-enfants, je suis souvent émerveillé par tout ce qu’ils disent de leur père ou mère, grand-père ou grand-mère : des choses très précises et inoubliables, des moments, des gestes, des paroles, … des émotions :
L’amour, la vie qu’ils ont reçu ; et les valeurs transmises.
Des choses que les enfants et petits-enfants disent et se disent entre eux, souvent pour la première fois.
Là où ils sont avec Dieu, leurs parents et grands-parents doivent être les premiers étonnés et heureux d’entendre tout ça d’eux.
C’est toujours comme ça dans la vie : de notre vivant on ne peut pas voir, mesurer les fruits de tout ce qu’on a essayé de semer. L’important ce n’est pas de savoir mais d’avoir semé.
Un jour, vient le temps de la moisson avec Dieu ; Dieu avait tout vu.
Alors : l’histoire du grain de blé c’est donc notre histoire à chacun ?
OUI …
Mais parce que c’est en premier l’histoire de Jésus.
Le grain de blé,
C’est Jésus lui-même, sa vie totalement donnée, sa passion avec ce moment bouleversant « mon âme est bouleversée » sa mort et sa résurrection.
Vous la génération post 68,
Nous la génération née avant 1968,
Vous la nouvelle génération,
Nous sommes tous les fruits de ce que Jésus a semés en nous ;
Nous sommes tous la génération du grain de blé,
A nous de semer et de s’aimer.

Pingbacks

Les pingbacks sont fermés.

Commentaires

Les commentaires sont fermés.