Dernière mise à jour le .

Ex 20, 1-17 - Evangile de Jean 2, 13-25

• Vous qui avez mon âge ou un peu plus âgés, vous vous rappelez ce qu’on disait en 1968 :
« Il est interdit d’interdire ».
Mais : croyez vous qu’on peut vivre avec les autres : en société, en groupe, en famille, en classe, au sport, etc. … Si on ne respecte aucune règle, aucune loi, aucune interdiction ?
Un des premiers rôles des lois, c’est de garantir le respect absolu de la dignité inviolable de toute personne et de sa vie.
Pas de loi : c’est la loi de la jungle et du plus fort.
Pourquoi je dis cela ?
Quand le peuple hébreu a été libéré d’Egypte et de l’esclavage, il a eu besoin de lois pour devenir un peuple vraiment uni et soudé par la foi en Dieu et pour qu’il n’y ait pas de zizanie.
Alors, Moïse lui a donné ce qu’on a appelé les 10 commandements : c’est la loi des 10 paroles et le texte qu’on va lire : Exode 20 1 – 17
Les 4 premières paroles concernent notre relation à Dieu et la place de notre foi dans nos choix.
Les 6 autres concernent nos relations avec les autres ;
Vous allez me dire : nous, on ne tue personne ! Je vous crois. Mais on peut si facilement tuer quelqu’un avec une parole d’ « assassins ».
Et puis, l’adultère, comme m’a dit un jeune : « c’est quand il a trahi son meilleur copain ».
Mais, faisons bien attention :
Moïse prend bien soin de commencer en parlant d’abord de Dieu lui-même :
« Je suis le Seigneur ton Dieu »
Tout vient de là.
Quand on sait que Dieu nous aime, on a envie d’aimer les autres comme lui.
Et quand on aime les autres, il y a des choses qu’on fait pour eux et des choses qu’on ne doit pas faire.
Charles, Diana, Elisa, Guillaume et Valency : dans la lettre très personnelle que chacun de vous a écrit à Mgr Barbarin pour demander le baptême, vous parlez de votre foi comme la découverte intime, très forte de l’Amour de Dieu pour vous. Un amour qui a changé votre vie.
Je vous annonce une grande nouvelle.
On dit que la loi des 10 paroles, c’est la charte de l’Alliance. Vous, le 31 mars, la nuit de Pâques, l’Alliance entre Dieu et vous sera scellée par votre baptême et l’Eucharistie.

• Vous avez entendu Jésus dans l’Évangile (Jean 2 13-25) « Détruisez ce sanctuaire, ce temple, et, moi, en 3 jours, je le relèverais ».
C’est comme si Jésus nous disait à l’instant :
« Détruisez l’église Saint Alban ou Saint Maurice et moi, je la rebâtirais ».
Impossible
Quand Jésus parle du Temple, il parle de lui, de sa personne, de sa mort et de sa résurrection 3 jours après. Dans l’Evangile : relever c’est ressusciter.
Donc, la présence de Dieu parmi nous aujourd’hui, ce n’est pas l’église ; c’est …
1. Le Christ ressuscité
Présent dans le pain de la Parole, de l’Eucharistie et de la fraternité ; les 3 « tables » de la messe.
2. La présence de Dieu, c’est chacun de nous. Vous, les 10 enfants de CM1 et CM2 qui serez baptisés le 9 juin, et vous Charles, Diana, Elisa, Guillaume et Valency qui serez baptisés à Pâques, écoutez bien ce que le Pape a dit :
« Le jour de ton baptême, tu deviens Jésus lui-même »
Quand j’ai dit cela à saint Alban, j’ai vu des enfants ouvrir de grands yeux ébahis. Il serait tellement bien si on était toujours comme eux : des chrétiens étonnés d’être chrétiens !
Quelqu’un a dit :
« Le plus long voyage qu’on fait dans la vie, c’est celui qui va de notre tête à notre cœur ».
3. Mais, la présence de Dieu parmi nous, c’est aussi toute l’humanité ; en 1er les personnes et les peuples qui vivent dans des conditions inhumaines.
En décembre, le pape François est allé en Birmanie et au Bangladesh. Il y a rencontré les Rohingyas, ce peuple opprimé, privé de toute identité, sans droit, en Birmanie. Il leur dit
« La présence de Dieu … c’est vous ».
Enfin, la présence de Dieu, c’est nous ici, quand on se met en communion les uns avec les autres, portés par la présence et la prière des autres.
J’avais un ami moine à l’abbaye de Tamié (ᵻ) qui m’avait dit :
« Parfois quand je vais à l’office à la chapelle pour prier avec les autres je n’arrive pas à prier. Mais je vois et je sens les autres prier, leur prière me porte ». On se porte les uns les autres.

Pingbacks

Les pingbacks sont fermés.

Commentaires

Les commentaires sont fermés.