Dernière mise à jour le .

Évangile de Marc 1, 29-39

« Il faut que j’annonce l’Evangile », dit Jésus.
Evangile : un mot qui veut dire : « Bonne Nouvelle ». Après les bonnes nouvelles des enfants je vais vous dire 3 bonnes nouvelles.

- La plus grande Bonne Nouvelle pour vous, c’est Jésus lui-même. Quelqu’un qui a vu et entendu Jésus a dit : « Jamais un homme n’a parlé et n’a aimé comme Jésus
- La 2ème Bonne Nouvelle, c’est chacun de nous. Chacun de nous est comme un cadeau de Dieu pour les autres, un cadeau d’amour pour les autres.
- La 3ème Bonne Nouvelle : je l’ai trouvée sur un panneau dans une salle de caté : il y a un grand cœur et plein de petits cœurs avec beaucoup de prénoms ; et au milieu, cette bonne nouvelle : « Il n’y a personne sur la terre qui ne soit pas aimé de Dieu ».
Extraordinaire !
Maintenant, je propose surtout aux jeunes et aux adultes de penser à notre emploi du temps, à ce qu’on fait dans une journée ou dans une semaine ; et de comparer avec l’emploi du temps de Jésus.
Dans l’évangile d’aujourd’hui, Jésus fait en UNE journée les 3 choses les plus importantes de sa vie :
Il prie … seul … dans un endroit désert … avant le lever du jour.
Il annonce la Parole de Dieu.
Il rencontre beaucoup de gens, surtout ceux qui souffrent. Il guérit les malades. Et tout le monde le cherche ! Pas une minute à lui, sauf … pour prier.
Il se donne du temps pour lui, pour être avec Dieu son Père. Pas pour fuir les gens, mais pour mieux être avec eux, être tout entier à eux, avec l’amour de Dieu. Sa prière : le moment qui fait l’unité en lui : sa relation avec son Père et sa relation avec les personnes ; l’unité dans sa conscience, son être de Fils de Dieu et de frère de tous.
Et nous ?
On n’a pas le même emploi du temps que Jésus. C’est normal ! Mais si on regarde de près notre vie pendant une semaine ou un mois, est-ce qu’on voit :
1 – qu’on annonce l’évangile, c’est-à-dire, qu’on vit l’évangile ; que notre vie est un peu une bonne nouvelle pour les autres.
2 – qu’on prend soin des autres, nos plus proches, comme Jésus avec la belle-mère de Simon Pierre et tous ceux dont nous avons à nous faire proche.
3 – qu’on prend du temps pour prier ;
Notre vie est souvent en tension, bousculée, tiraillée, essoufflée : vie familiale, professionnelle, activités, engagements etc … ; on ressent parfois que ça va dans tous les sens, on se demande : quel sens de tout ça ?
La prière nous aide à faire, refaire l’unité en nous et dans notre vie ; « unifier » notre foi, nos relations, nos activités. Oui, tout cela a du sens. C’est un bien l’évangile qu’on essaie de vivre dans tout cela. Le Christ est au cœur de notre vie.

Pingbacks

Les pingbacks sont fermés.

Commentaires

Les commentaires sont fermés.