Dernière mise à jour le .

Luc 2, 22-40

D’abord deux témoignages sur la famille :
• Le 9 décembre à Saint Maurice,
On a eu une rencontre de L’Éveil à la foi des 3-7 ans. Pendant que les enfants goûtaient, leurs parents ont parlé de :
« Comment être parents aujourd’hui ? »
Ils ont dit notamment :
« On souhaite transmettre à nos enfants nos traditions, notre éducation, religieuse, nos valeurs et nos repères.
Mais comment accepter que nos enfants soient très différents de nos valeurs et de nos repères, même si c’est ça leur vie ?
On ne doit pas les faire comme nous, mais les laisser prendre leurs propres initiatives, les encourager positivement, les aider à s’adapter au monde.
« La clé c’est vraiment parler avec eux. »
Moi quand je baptise des enfants, je dis souvent : « vos enfants sont bien vos enfants ! Vous leur avez donné la vie et vous les aimez !
Mais ils sont aussi les enfants de Dieu ; et aujourd’hui ils deviennent vos petits frères et petites soeurs dans la foi.
Vous les parents, vous êtes leur 1ère famille, leur 1ère église. »
• A la Prière de Corbas
Je rencontre très souvent dans sa cellule un jeune de 23 ans, adopté à l’âge de 6 ans. Il y a quinze jours il m’a fait lire une carte que sa mère lui a envoyée. Elle lui parle de ses « bêtises » : la drogue, les vols, sa vie dans la rue. Et puis quand il a arrêté tout ça ; sa souffrance à elle … et son amour ;
elle lui dit : « Tu es mon fils, ta maman qui t’aime. »
Sur cette carte
L’image, l’icône de la Trinité : Dieu, Père-Fils-Esprit Saint.
Je ne connais pas de familles n’ayant jamais de problèmes, de souffrance. Toutes les familles dans leur grande diversité, comme les familles de la Bible et dont beaucoup ont une histoire compliquée, font partie de la famille de Dieu.
Toutes les familles sans exclusion.
Souvent, il faut vraiment beaucoup d’amour pour vivre certaines situations familiales.
Un amour qui ressemble à la Trinité : « amour trinitaire » : Père- Fils- Saint Esprit.
Pour nous aider, dans toutes les situations à être
Père et mère,
Fils et filles,
Frères et sœurs.

Pingbacks

Les pingbacks sont fermés.

Commentaires

Les commentaires sont fermés.