Dernière mise à jour le .

Messe des familles - Evangile de Marc 13, 33-37

Après la messe, on va rentrer à la maison. On gardera dans notre cœur un mot pour la semaine ; ce mot, Jésus l’a dit 4 fois : « VEILLEZ ».
Mais comment veiller ?
2 choses :

1. PRIER, car prier c’est veiller !
Un jour un enfant a dit au prêtre de son village, le curé d’Ars, à 40 kms de Lyon :
« Quand je prie, je parle à Dieu de moi, ma famille, mes camarades ; ce que je fais : toute ma vie. Et puis…je reste en silence et j’écoute Dieu dans mon cœur ».
Je parle à Dieu et Dieu me parle. « Je l’avise et Il m’avise ».

Pour nous tous ici, enfants, jeunes et adultes : l’AVENT, c’est 3 semaines pour prier plus souvent, seul ou en famille. A Noël, on sera prêt pour recevoir le cadeau de Dieu : Jésus.

Nous les adultes, n’ayons pas peur que les enfants nous voient prier. Je connais un enfant qui voit souvent son papa prier à la maison, la tête dans les mains. Il m’a dit : « Si mon papa prie comme ça, c’est que Dieu doit être tellement important pour lui ! ». Dieu… est-il important pour nous ?

2. Veiller, c’est aussi : VEILLER SUR LES AUTRES
Pas les sur-veiller !
Mais : penser à eux, faire attention à eux, avoir le souci d’eux, voir ce dont ils ont besoin. Et même : c’est prier pour eux.
Vous savez quand on est à l’hôpital, qu’on va pas bien, la nuit, c’est long, long… (cf. chanson Père Duval : « Seigneur, pourquoi, tu fis la nuit si longue, si longue… pour moi… »).
Mais il y a l’infirmière ou l’infirmier qui passe plusieurs fois dans notre chambre, sans faire de bruit : voir comment ça va, changer la perfusion ; mais aussi : nous rassurer et nous réconforter avec un sourire.

Et vous, les enfants ?
Et vous, les jeunes ?
Et nous, les adultes ?
Cette semaine, sur qui on va essayer de plus veiller ? Nos parents ? Nos enfants ? Nos frères et sœurs ? Nos grands-parents ? Des camarades de classe ou d’études ? Des amis ? Une personne malade ou très âgée ? etc … Qui ?

Le Pape François dit : « Veillez surtout sur ceux qui sont les plus fragiles ».
Prier et veiller.
Toi, Dieu notre Père, veille sur nous.

Pingbacks

Les pingbacks sont fermés.

Commentaires

Les commentaires sont fermés.