Dernière mise à jour le .

Fête du Christ roi de l'Univers

Je vous pose une question :
Est-ce qu’on peut vivre de façon humaine, dans la dignité, quand on manque de « choses » vitales ?
Jésus nous parle de ces manques :
Manque de nourriture, de santé, de protection, d’un lieu ou d’un pays où l’on se sente chez soi ; manque de relations, d’attention des autres, manque d’amour.
Tous, nous avons besoin que quelqu’un vienne vers nous, jusqu’à nous ; besoin d’une présence chaleureuse qui nous respecte et nous écoute.
Jésus va nous parler de tout cela. Nous, nous sommes à la fois ceux qui subissent ces manques et ceux qui peuvent faire quelque chose pour les autres.
A la fin de notre vie, Dieu ne nous jugera pas sur notre foi, mais sur l’amour.
Vous connaissez Soeur Emmanuelle ? Elle a longtemps vécu au Caire, en Egypte ; elle allait sur les tas d’ordure pour être avec les enfants qui cherchaient de quoi manger. Elle est morte à 99 ans.
Quelques mois avant sa mort, un journaliste lui a demandé :
« Au moment de votre mort, qu’est-ce que Dieu vous dira ? »
Elle lui a répondu :
« Dieu me posera une seule question : « Est-ce que tu as su aimer les autres ? » Mais, ce que je dirai à Dieu, je ne vous le dis pas ; ça ne vous regarde pas. J’en parlerai directement avec Dieu. »
C’est maintenant que Dieu nous demande : « Est-ce que tu sais aimer ? » C’est avec Lui qu’il faut en parler !
Une chose importante : Dieu ne nous juge pas sur un seul moment de notre vie ou sur quelques moments de notre vie ; mais sur toute notre vie ; et dans toute notre vie, il y aura des moments où on a pu aimer !

Une chose très importante :
Ceux qui ont faim, qui sont étrangers, malades, en prison : « ce sont mes frères » dit Jésus.
Les frères du « roi », les frères de Jésus !!
Ils ont la dignité des « rois », des Fils de Dieu.
Nous sommes les frères de Jésus !
Et ceux vers qui nous allons, qui ont besoin de notre présence, sont les frères de Jésus et nos frères.

Pingbacks

Les pingbacks sont fermés.

Commentaires

Les commentaires sont fermés.