Dernière mise à jour le .

Baptêmes et 1ere communion de 5 collégiens (5e à 3e)

Raymond-Franz, Morgane, Pauline et Taryll : vous avez écrit un texte très beau. Votre Profession de Foi en Dieu. Toi, Jérémy, tu as écrit une prière.
Je les ai lus.
J’ai été touché, ému, impressionné par ce que vous exprimez.
En lisant, j’ai vraiment pensé à vous et j’ai prié pour vous.
Vous connaissez cette chanson composée par la famille Chedid : « On ne dit jamais à ceux qu’on aime qu’on les aime ».
Vous avez besoin que les jeunes de votre age et des adultes aussi vous disent ou vous montrent qu’ils ont de l’amitié et de l’estime pour vous, que vous comptez beaucoup pour eux.
On a tous besoin de ça.
Et Dieu ?
Est-ce que Dieu qui vous aime, vous dit assez qu’Il vous aime ?
Dans votre Profession de Foi, c’est vous qui dites à Dieu : « Tu nous aimes infiniment ».
Raymond-Franz, Morgane, Pauline et Taryll, ce matin Dieu murmure dans votre cœur ce qu’Il a murmuré à Jésus le jour de son baptême.
« Tu est mon fils, ma fille bien aimé. En toi, j’ai mis toute ma confiance ».
Je vous le redis : vous comptez beaucoup pour Dieu et vous comptez beaucoup pour nous.
C’est vous qui désirez être baptisés et communier pour la 1ere fois.
Personne n’a choisi et décidé à votre place ; puisque c’est votre choix, c’est à vous d’aller plus loin.
Mais : vous n’êtes pas seuls.
Jérémy, tu dis à Jésus dans ta prière :
« nous avons besoin de toi pour vivre ».
Et Jésus qui nous a dit qu’il est la vigne (Jean 15), te répond, nous répond.
Vous avez besoin les uns des autres. Vous êtes tous les sarments de la vigne, reliés à Jésus et reliés entre vous.
Vous savez : il y a un liquide, qu’on appelle la sève, qui circule entre les sarments d’une vigne. Cette sève coule en chacun de nous, la foi, la prière.
Sans cette sève : notre cœur est tout sec.
C’est pour ça que vous avez dit une chose que j’ai bien aimée :
« L’Église, c’est une seconde maison pour nous ressourcer. En communauté, à l’aumônerie, nous apprenons à compter les vus sur les autres et à nous entraider ».
Prions un petit moment pour nous « brancher » sur Jésus.

Père Yves Longin.

Pingbacks

Les pingbacks sont fermés.

Commentaires

Les commentaires sont fermés.