Dernière mise à jour le .

Veillée pascale : Matthieu 28, 1-10

Lila, Marcelle et Maryline,
Vous l’attendiez tellement cette nuit de Pâques, qui sera une des plus belles nuits de votre vie – votre baptême.

L’évangile nous dit que Jésus ressuscité est allé à la rencontre de Marie-Madeleine et de l’autre Marie et les a saluées.
Jésus est venu aussi à votre rencontre et vous a parlé au cœur.
Je vais dire 3 phrases de vous :
Lila : « J’ai senti que j’avais une place d’amour dans l’Eglise. J’ai eu la sensation d’avoir déjà vécu certains passages de la vie de Jésus ».
Marcelle : « J’aimerais avoir un lieu particulier avec Dieu qui me guide ; me confier à lui. Je prie avec mes enfants ».
Maryline : « Les textes sur la foi ont développé en moi le message de Jésus : la paix, l’entraide, aller vers un monde plus juste ».
Le mot Pâques veut dire : « passage ».
Jésus est passé de la mort à la vie.
Il est vraiment passé dans votre vie. Pâques, la Résurrection : c’est Jésus en vous.
Nous, ici, comment pourrions-nous raconter aux autres le passage du Christ dans notre vie ?

Pour l’apôtre Saint-Jean, avec Jésus ressuscité, c’est l’Amour qui nous fait passer de la nuit à la lumière, l’amour qui nous fait passer de la mort à la vie.
L’amour !
Récemment, un jeune m’a dit : « On n’a pas de joie de vivre quand on n’a personne à aimer ».
Personne à aimer ?
Mais l’ange nous dit la même chose qu’à Marie-Madeleine et l’autre Marie : « Jésus ressuscité ? Vous le verrez en Galilée ». La Galilée : cette région de Palestine peuplée de gens d’origine diverses.
Notre Galilée ? Notre vie avec les autres.
Tout près d’ici, rus Sisley, il y a un foyer de l’Arche : une communauté où vivent ensemble des personnes ayant un handicap mental ; certains viennent souvent à la messe ici, à Saint-Maurice ; il y a 15 jours, après la messe, l’un d’eux m’a montré une photo de lui avec Jean Vanier : c’est lui qui a fondé les communautés de l’Arche il y a 50 ans.
Pour Pâques, Jean Vanier a dit :
« Dans ce monde de haine et de peur, Dieu a besoin de toi pour que tu sois signe que l’Amour est plus fort que la haine. Tu es aimé de Dieu tel que tu es. L’Amour est la substance même de ta vie. Nous sommes faits pour aimer ».
En regardant la croix au milieu du cierge pascal, je pense souvent à cette parole de Jésus : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime ». (Jean 15)
Marie-Madeleine, et toi, l’autre Marie : nous faisons maintenant comme vous : en silence, nous approcher du Seigneur et prier.
Père Yves LONGIN

Pingbacks

Les pingbacks sont fermés.

Commentaires

Les commentaires sont fermés.